Mielandco.com

Guêpes, abeilles et faux-bourdons

Guêpe ou abeille?

 

Petites bestioles qui volent et qui piquent diront beaucoup de gens, cependant,  il existe des différences fondamentales entre ces petits insectes qui vivent si proche de nous:

  • La petite gourmande, jaune et noire, tournant autour de nos assiettes durant les repas d’été, et venant chercher de l’eau dans nos piscines, est en réalité la redoutable guêpe. Il faut savoir quelle est carnivore, recherche la viande et qu’elle a la faculté de piquer plusieurs fois au cours de sa vie, avec parfois une certaine agressivité.
  • À l’inverse l’abeille, de couleur marron plus ou moins clair, parfois légèrement rayée mais toujours dans les tons de brun marron ne viendra jamais tourner autour de vous. Elle ne fait que récolter le nectar et le pollen sur les plantes, les fleurs et les arbres, récupère de l’eau plutôt stagnante et non javellisée, et ne se nourrit qu’à l’intérieur de sa ruche. Elle pique, certes, mais uniquement si elle est bloquée ou coincée par du linge, une main maladroite, ou si vous être trop près de sa ruche. La science l’a classée dans le genre APIS, mais il existe de nombreuses autres espèces. Elle est constituée d’une tête, d’un thorax et d’un abdomen, elle a 6 pattes et 4 ailes qu’elle regroupe par 2. Les abeilles vivent en colonie de plusieurs milliers d’individus, jusqu’à 60 000 dans une ruche.

 

Les habitants de la ruche

 

  • La reine de la colonie vit en moyenne trois à quatre ans et pond environ 200 000 œufs. En principe, elle ne sort qu’une seule fois de la ruche au cours de son existence, et ce pour la fécondation. Elle va rencontrer les mâles au cours d’un vol nuptial qui sera fatal à ces derniers. Cependant, cela permettra à la reine de stocker dans sa spermathèque le fruit de ses multiples accouplements qu’elle utilisera à son bon vouloir tout au long de son existence. Elle est incapable de se nourrir seule, ni de se nettoyer et possède une petite cour pour satisfaire ses besoins.
  • Les ouvrières sont toutes des abeilles stériles dont les activités diffèrent en fonction de leur âge. On trouve des nettoyeuses, des nourrices, des productrices de cire, des ventileuses, des magasinières. Puis vient le temps d’aller à l’extérieur, elles deviennent alors gardiennes ou butineuses. Après environ 800 km de vol, la vie de l’abeille touche à sa fin.
  • Les faux-bourdons n’ont aucun rapport avec les bourdons mais ressemblent à une abeille avec de très gros yeux. Ils sont totalement improductifs, ne sont là que pour assurer la reproduction, et représentent donc un luxe pour les colonies. En effet, si une colonie à des difficultés à s’alimenter, les premiers à en subir les conséquences seront les mâles qui seront expulsés de la ruche ou seront exterminés.

Laissez nous un commentaire...

Derniers articles

Les abeilles : filtres naturels.

Installer des ruches dans les villes ! Une idée qui a été mise en

La reine des abeilles

La ponte L’évolution d’une colonie dépend essentiellement de l’activité de la reine qui pond

L’abeille en détail

Morphologie de l'abeille   Sur la tête, elle possède une trompe qui cache une langue, 2